Créer un événement de networking digital : le cas du club Univers VO_background

Un grand nombre d’entreprises ont subi de plein fouet la crise. Les grands rendez-vous événementiels de l’année 2020 ont pratiquement tous été annulés.

Comment faire lorsque l’ADN même d’une marque est justement la rencontre et l’échange ? C’est le cas du club Univers VO. Ce club de networking spécialisé dans l’univers automobile a su rebondir grâce au digital. Son président, Julien Le Clère, nous explique comment il a réussi avec succès à réunir plus de 170 passionnés pendant 1h30 grâce à la plateforme MeltingSpot.

« Le CLUB Univers VO est le rendez-vous des décideurs de la communauté du remarketing automobile. A la base nous sommes un événement physique. Nos réunions sont destinées à échanger, construire et trouver des solutions sur le marché de la distribution automobile et surtout du remarketing auto. Dès le début de la crise sanitaire, nous avons dû nous réinventer », explique Julien le Clère, Fondateur d'Univers VO.

Savoir s’adapter

Savoir s’adapter apparaît donc comme incontournable dans cette période d’incertitude. Comme beaucoup d'entreprises, Univers VO a très vite décidé de passer d’un événement traditionnel à un événement virtuel. « Nous avions le projet de digitaliser une partie de notre activité événementielle pour le dernier trimestre 2021. Les choses se sont accélérées... Notre intérêt était de nous affranchir de la barrière du déplacement et de la perte de temps qu'il représente », ajoute Julien Le Clère.

Vous souhaitez en savoir plus sur les événements virtuels ?

* indicates required

Passer vite à l’action

Les plateformes digitales offrent aujourd’hui de réelles opportunités de trouver vite des solutions modernes et adaptables aux besoins de chacun pour créer des événements à distance. Plutôt que d’étudier longuement toutes les options et les solutions, Univers VO a préféré apprendre en marchant. « Notre priorité était de nous jeter dans le grand bain et engranger un maximum d'expérience. C'est un nouveau métier, les repères ne sont pas les mêmes. Sans essayer et passer à l'action, il est impossible d'en saisir toutes les subtilités. »

Penser « Less is more »

Mais l’action n’exclut pas la prudence. Et faisant sienne l’adage « less is more », Julien Le Clère a préféré créer pour démarrer une structure simple et sobre mais efficace avec la volonté de répondre et d’apporter des solutions concrètes. « J'ai vu trop de groupes tomber dans le piège de la lourdeur et de la complexité. Nous avons préféré débuter par une espèce de webinar amélioré. Demain, on passera un palier supplémentaire ». Ce premier événement réalisé sur la plateforme MeltingSpot jeudi 15 novembre a donc réuni plus de 170 passionnés durant 1h30 autour de 3 conférences de 30 minutes chacune. Les membres du club peuvent à tout moment poser leurs questions aux intervenants via le chat.




Concevoir « digital »

Un événement digital ne se pense pas comme un événement physique. Ergonomie, accueil, interactivité, temporalité… le digital offre beaucoup de flexibilité mais aussi des contraintes que Julien a très bien perçu. N’oublions que l’audience reste derrière un écran. C’est en créant une expérience réussie que les visiteurs auront envie de revenir. « Il ne faut pas amener avec nous les codes de l'organisation des rendez-vous présentiels. Les évènements digitaux doivent concentrer leurs forces sur la simplicité d'usage et sur un maximum d'efficacité. Gardons en tête que les visiteurs aussi découvrent, ne les écoeurons pas », conseile-t-il.

Mettre l’interaction au centre du débat

Venir assister à une conférence en direct  sur Internet n’a de sens que si le public a la possibilité d’interagir. D’autant plus lorsqu’il s’agit de professionnels capables d’apporter de la valeur ajoutée au discours de l’intervenant. La satisfaction d’avoir passé une heure devant son ordinateur n’en sera que renforcée. Ce point est essentiel si l’on veut créer un rendez-vous récurrent comme c’est le cas Univers VO. « Ma principale surprise a été dans l'émotion ressentie au lancement de l'évènement. J'ai retrouvé des sensations similaires à celles du présentiel. Nous avons aussi remarqué une grande volonté d'interaction des participants. Il veulent d’ailleurs encore plus d'échanges entre eux, nous travaillons déjà dessus», avoue Julien Le Clère.


Faire le bilan

Les événements virtuels  sont des formats très efficaces pour créer de l’interaction et offrir des opportunités de rencontrer de potentiels clients. Grâce à cette première expérience, Julien Le Clère a trouvé deux nouveaux partenaires et 3 autres sont en discussion. « L'aspect commercial est un plus sur lequel nous n'avons pas forcé. Les choses se font naturellement. Nous sommes très satisfaits de cette première édition qui en appelle d’autres, déjà prévues pour 2021», conclut-il prudent.

👉 Intéressé par notre plateforme ?



Partager cet article : Lien copié au presse-papier !